couv10856729

Résumé :

A 24 ans, Benjamin porte déjà huit années de défonce sur les épaules. Et tout comme les substances qu'il consomme, son statut de bon à rien le ronge inexorablement. Bon à rien aux yeux de sa mère, devant laquelle il tente piteusement de sauver les apparences et qui fait semblant de ne rien voir. Bon à rien aux yeux de Bruno, qui est à la fois son seul ami et son dealer, et auprès duquel il aimerait tant briller. Bon à rien aux yeux de la société bien-pensante, qui le rejette car il rejette ses diktats.

Si jeune et déjà au bout du rouleau, il refuse néanmoins la fatalité qui semble lui coller à la peau comme une poisse. Il rêve d'un ailleurs, il rêve d'un mieux, il rêve de s'en sortir. Et la force nécessaire, c'est en lui et en lui seul qu'il devra la puiser. 

 

Mon avis

Shoot est un livre très sombre. L'auteure nous décrit sans faux-semblant le quotidien d'un garçon toxico. C'est parfois très cru et souvent très dur à lire. Certains passages m'ont mise mal à l'aise, les scènes sont décrites dans les moindres détails, même les plus dégoutants. Benjamin évolue dans un milieu délabré tant moralement que matériellement, la vie ne lui a pas fait de cadeaux et, on ne peut donc pas s'empêcher de ressentir une très forte empathie pour lui mais, en même temps de le détester un peu puisqu'il se complaît dans sa misère et ne fait pas grand-chose pour s'en sortir... Après, il ne faut pas non plus oublier que Benjamin à une chaîne invisible, sa drogue, qui l'empêche d'avancer. Elle est d'ailleurs très présente tout au long du livre puisqu'elle lui parleelle le provoque très souvent : " Rêve pigeon ! ta mère, elle se tapera les cuisses devant ton cadavre... Chuuut... calme toi, mon petit coeur, ce n'est pas le moment de clamser. On va s'en sortir, comme toujours. Je vais te soigner. " Et benjamin se fait une sorte de monologue intérieur puisqu'il lui répond. 

Si le style d'écriture de l'auteure m'a d'abord dérouté, puis déçu il a réussi à très vite me conquérir au bout d'une dizaine de pages. C'est une écriture très "nerveuse" qui retranscrit parfaitement ce que fait et pense le personnage principal. La vie de Benjamin est très mouvementée et son cerveau fonctionne à 100 à l'heure notamment lors de ses épisodes psychotiques. De ce fait, cette écriture nous projette directement dans l'action, on a réellement l'impression de la vivre à côté de Benjamin. Je me suis très souvent surprise a avoir le coeur battant à toute allure lors de ma lecture tant j'étais rentrée dans l'histoire ! J'ai par contre trouvé certains passages un peu trop long, notamment celui dans la prison qui ne fait pas moins de 130 pages, ça tourne un peu trop en rond et j'aurai préféré que l'auteure abrège ce passage pour se concentrer sur d'autres anecdotes. Heureusement, on a deuxième partie bien plus fluide, toujours aussi détaillée mais sans que ce soit redondant pour autant !

 

 

 Conclusion

En bref, vous l'aurez compris j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre ! C'est une très belle découverte avec une auteure que je ne connaissais pas du tout. Le tome 2 est d'ailleurs sorti en décembre 2017, je pense donc me le procurer au plus vite pour connaître la suite des aventures de Benjamin !

 Ma note : 18/20

 


 

 

"Des pensées s'immisçaient comme des lames dans mon esprit éreinté. Mais le pire était cette tristesse, si vive, si vaine. Un océan de chagrin me submergeait. Toutes les digues avaient sauté. Il n'y avait plus de cage de verre, plus de gardien, plus d'âme solidaire. Fragile, vulnérable, mon coeur allait mourir à mes pieds et je n'avais rien pour le ramasser, le transporter et lui offrir une sépulture décente."